Spa Rally
3 au 4 décembre 2022
Une grande et belle finale ! 
 
Le compte à rebours a débuté… Le samedi 3 décembre, le Spa Rally 2022 prendra son envol depuis le cœur de la Ville de Spa. Pour la finale du Kroon-Oil Belgian Rally Championship, DG Sport a en effet décidé de réinvestir le centre urbain, afin d’offrir un écrin exceptionnel à plus d’un titre à son événement, mais aussi permettre au public de passage de se fondre dans l’ambiance d’une épreuve programmée juste avant le lancement des festivités de fin d’année…  
 
L’information a été officialisée il y a quelques jours, Thierry Neuville, LE pilote belge du World Rally Championship, sera de la partie ! Qui plus est au volant d’une voiture de légende, une BMW M3 E30 Gr.A "by Mats", avec pour ambitions de se faire plaisir, de régaler le public, mais aussi de présenter le nouveau département "location rallye" de la société LifeLive qu’il gère avec son frère Yannick. L’info de la présence de Neuville s’est propagée de manière incroyable, ce qui signifie que les fans du Saint-Vithois, et les amateurs de beaux rallyes, se presseront au portillon. Succès garanti…  
 
Pour ce qui est de la lutte pour la gagne, Stéphane Lefebvre, tout frais Champion de Belgique des Rallyes 2022, entend profiter du Spa Rally pour célébrer sa couronne... et parachever un parcours exceptionnel par une nouvelle victoire aux commandes de la Citroën C3 Rally2 DG Sport Compétition. Mais le Nordiste trouvera à qui parler, avec un Grégoire Munster (Hyundai i20 N Rally2) auréolé de son exploit et de sa victoire en WRC2 au récent Rallye du Japon ! Le duel est plus que prometteur... et il sera sans doute arbitré par un Gino Bux – avec Nicolas Gilsoul dans le baquet de droite – auteur d’une saison tonitruante en BRC. En fait, il ne manque qu’une chose au palmarès du duo à la Skoda Fabia Rally2 SXM en 2022 : une victoire !  
 
Dans le sillage de ces trois équipages de pointe, la foire d’empoigne sera totale, avec un groupe de chasse riche de Cédric De Cecco (Citroën C3 Rally2), Maxime Potty (Citroën C3 Rally2), Jos Verstappen (Citroën C3 Rally2, de nouveau en compagnie de Renaud Jamoul), Charles Munster (Skoda Fabia Rally2 Evo), voire Emile Breittmayer (Skoda Fabia Rally2 Evo), Roger Hodenius (Citroën C3 Rally2), Pierre Hubin (Citroën C3 Rally2), Nicola Stampaert (Skoda Fabia R5)...  
 
Et surgira LA Porsche ! 
 
Et puis, frappé du numéro 16, déboulera l’autre pilote que tous les fans attendront avec impatience : Cédric Cherain ! Après la démonstration du Condroz, la Porsche 997 GT3 August Racing est entrée dans la légende, et son flamboyant pilote veut de nouveau en tirer un profit maximum, sur un parcours néanmoins plus technique qu’en bord de Meuse hutoise. Sous de nouvelles couleurs, la Porsche amusera la galerie, et affrontera dans une catégorie RGT bien fournie les bolides de Romain Delhez (Porsche 991 GT3), Armand Fumal (Alpine A110 RGT), StefaanPrinzie (Alpine A110 RGT) et Henri Schmelcher (Porsche 991 GT3), ce dernier étant l’ultime adversaire de Cherain dans la lutte pour le titre national de la catégorie.  
 
Spa servira également d’ultime rendez-vous en deux temps pour la Stellantis Motorsport Rally Cup Belux, avec l’Allemand Marijan Griebel (Peugeot 208 Rally4) grand favori pour la couronne, qui croisera le fer avec Fred Caprasse (Opel Corsa Rally4), Niels Reynvoet (Peugeot 208 Rally4), Jonas Dewilde (Peugeot 208 Rally4), Harry Bouillon (Peugeot 208 Rally4), Maxim De Cock (Opel Corsa Rally4), Didier Bosseloir (Peugeot 208 Rally4), Smaël Haddouche (Peugeot 208 Rally4) et le "nouveau venu" Jean-François "Kiki" Olivier (Opel Corsa Rally4). Qu’on se le dise, dans la classe RC4, les bolides au lion et au blitz devront néanmoins composer avec la Renault Clio Rally4 de Tom Rensonnet, qui voudra multiplier les scratches chez les Juniors pour tenter de ravir la couronne 2022 !  
 
Quelques autres "grosses" autos, de générations plus anciennes, seront de la partie, avec Fred Bouvy (Subaru Impreza N12) et Julien Henry (Mitsubishi Lancer Evo IX). De lutte à couteaux tirés, il en sera aussi question en Rally5, entre les Renault Clio de Jordan Beaupain, Xavier Dekeyser, Charles Hastir, Lander Dhaene et consorts.  
 
Thierry Neuville engagé en classe NCM, c’est Geoffrey Leyon, sur une bavaroise similaire, qui fera office de favori en Historic BRC, face à Christophe Kerkhove (Ford Escort Mk II), en quête du titre 2022, au revenant André Lausberg (Porsche 911 SC), au régional Reiner Feltes (Ford Escort), à Christophe Daco (Ford Escort Mk II), Patrick Deblauwe (Ford Escort 1800 RS), Johnny Delhez (Ford Escort RS 2000), Nicolas Havet (BMW M3), Sébastien Incardona (Ford Escort Mk II BDG), Jean Dilley (Ford Escort Mk I), Jean-Michel Gérome (Ford Escort Mk II), sans oublier Olivier Breittmayer, le papa d’Emile, qui alignera sa très attendue Ferrari 308 GTB Gr.4 ! 
 
 
Un Challenge Bruno Blaise en 2WD Trophy 
 
La récente disparition de cet artiste à l’Opel Corsa qu’était Bruno Blaise a incité l’équipe de DG Sport à lui rendre hommage lors du Spa Rally. Un Trophée Bruno Blaise a ainsi été mis sur pied. Il récompensera le meilleur pilote "régional" engagé en catégorie BRC 2WD Trophy, où la Corsa aurait aussi pu sévir... 
 
Une catégorie 2WD Trophy dont le titre 2022 se jouera également au Spa Rally, entre Stefaan T’joens (Renault Clio) et Bruno de Wilde (Honda Civic), avec des empêcheurs de tourner en rond très nombreux, qui se nomment Jony Vande Walle (Opel Astra), Antoine Luxen (Renault Clio), Guy Grosjean (Peugeot 205), Thomas Delrez (Renault Clio), Kevin Lepaily (Renault Clio), Olivier Renaud (Peugeot 206), etc. 
 
"Rally is not a Crime", et merci aux "Responsible Rally Supporters". Bon Spa Rally à tous et toutes... 
Pos. Pilote / Co-pilote Voiture Team
1        
2        
3        
4        
5        
6        
7        
8        
9        
10